Catégories d’actifs | Alternatifs

Les trois piliers des créances privées

le 8 décembre 2020 | Par: Ryan Dunfield

Les trois piliers des créances privées

Les taux d’intérêt, les réglementations et les restructurations des entreprises figurent parmi les catalyseurs susceptibles de stimuler cette catégorie d'actifs alternatifs en 2021 et au-delà.

Les créances privées se sont imposées comme une révélation pour les investisseurs, au cours de la dernière décennie. En 2010, cette catégorie comptait 315 milliards $US d’actifs investis dans le monde, d’après le cabinet de recherche spécialisé dans les investissements alternatifs Preqin. Aujourd’hui, ce chiffre frôle les 850 milliards $US, mais cela pourrait bien n’être qu’un début. En effet, selon les estimations réalisées par Preqin, les créances privées devraient devenir, au cours des cinq prochaines années, la deuxième catégorie d’actifs alternatifs dont la croissance est la plus rapide (après le capital-investissement) et représenter un actif géré de 1 460 milliards $US d’ici 2025.

Même si ces prévisions s'avéraient trop ambitieuses, on pourrait difficilement nier l’attrait des créances privées, du moins aux yeux des investisseurs institutionnels et bien nantis qui pourront y accéder. Cet intérêt s’explique en partie par la faiblesse à long terme des taux d’intérêt, ce qui a incité les investisseurs, depuis la crise financière mondiale de 2008, à rechercher inlassablement des actifs à rendement élevé. Cette demande sera sans doute amenée à croître, étant donné que la Réserve fédérale américaine (la Fed) a annoncé plus tôt cette année qu’elle n’avait nullement l’intention de relever prochainement ses taux d’intérêt.

De même, la possibilité d’investir dans des créances privées devrait se populariser au cours des prochaines années, à mesure que les banques traditionnelles abandonnent les prêts à risque élevé, sous l’effet du durcissement des réglementations mises en place par les gouvernements dans le sillage de la grande crise financière. Il s’agit certes d’un phénomène d’ampleur mondiale, mais les dynamiques varient selon les régions : par exemple, il est probable que le Canada s’apprête seulement à connaître le recul des banques face aux prêts commerciaux, qui a été déclenché il y a plusieurs décennies; il devra donc rattraper son retard sur les États-Unis et l’Europe, où les fournisseurs de créances alternatives jouent déjà un rôle important sur le marché des prêts commerciaux.

Par ailleurs, l’accès à des emprunts non bancaires découle vraisemblablement des répercussions économiques de la pandémie de COVID-19. Les défaillances et les restructurations des entreprises, par exemple, sont déjà en hausse et devraient – selon la plupart – continuer de se multiplier l’année prochaine, voire au-delà, ce qui devrait créer des occasions, surtout pour les investisseurs spécialisés dans les restructurations ou les créances sinistrées, car ils pourront aider les entreprises à trouver de nouveaux moyens de financer leurs activités, sans qu’elles ne doivent nécessairement bouleverser la structure de leur capital.

Actif géré sous forme de créances privées, données et estimations, de 2010 à 2025* $altTag

Source : Preqin. *Les données pour l’année 2020 ont été annualisées sur la base des résultats obtenus jusqu’au mois d’octobre. Les données pour les années de 2021 à 2025 correspondent aux prévisions de Preqin.

Il ne fait aucun doute que les créances privées ont beaucoup à offrir. Cette catégorie d’actif ne convient peut-être pas à tous les investisseurs, mais il y a de fortes chances pour qu’elle soit amenée à jouer un rôle plus prépondérant dans de nombreux portefeuilles diversifiés.

Ryan Dunfield

Chef de la direction et dirigeant principal, SAF Group

Chef de la direction et dirigeant principal, SAF Group

Ryan Dunfield est chef de la direction et directeur général à SAF Group. Il est responsable de la mission stratégique globale de la société, de même que de la levée de capitaux et de la gestion des investissements. À ce titre, il joue un rôle dynamique dans le cadre des transactions et des réalisations importantes.

Avant de fonder SAF Group, M. Dunfield a travaillé pour un fonds de couverture événementiel, pour une société de placements privés située à Vancouver, et plus tôt dans sa carrière, pour ATB Financial, au sein du groupe de services bancaires d’investissement et destinés aux entreprises. Au cours de la dernière décennie, il a siégé au conseil d’administration de plusieurs sociétés, publiques et privées.

Originaire de Vancouver, en Colombie-Britannique, M. Dunfield est titulaire d’un baccalauréat en économie de l’Université de Calgary, avec une mineure en commerce.

Ryan Dunfield, fondateur et chef de la direction de SAF Group. AGF et SAF Group ont conclu un partenariat exhaustif qui permettra de mettre l’accent sur de nouvelles occasions en matière de titres de créance privées.

Les points de vue exprimés dans cet article sont fournis à titre de renseignements d’ordre général et sont fondés sur de l’information disponible au 8 décembre 2020. Ils ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement, une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Les spéculations ou les convictions énoncées à propos d’événements futurs, tels que les conditions du marché ou de l’économie, des rendements de titres ou des performances de sociétés, ou toute autre prévision représentent le point de vue de son auteur et ne reflètent pas nécessairement les opinions d’AGF, de ses filiales et de toutes ses sociétés affiliées, et ne peuvent être associés à aucun fonds ni à aucune stratégie d’investissement. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent changer et AGF n’accepte aucune responsabilité pour des décisions d’investissement prises par des individus et découlant de l’utilisation ou sur la foi des renseignements contenus dans ce document. Toute projection financière est fondée sur les opinions des auteurs et ne constitue pas une prévision. Les énoncés prospectifs et les opinions peuvent évoluer en fonction de la situation économique et sont assujettis à un certain nombre d’incertitudes qui pourraient amener les résultats réels à différer considérablement de ceux mentionnés dans les énoncés prospectifs. Nous invitons les investisseurs à consulter un professionnel des placements.

Placements AGF est un groupe de filiales en propriété exclusive de La Société de Gestion AGF Limitée, un émetteur assujetti au Canada. Les filiales faisant partie de Placements AGF sont Placements AGF Inc. (« PAGFI »), AGF Investments America Inc. (« AGFA »), AGF Investment LLC (AGFUS) et AGF International Advisors Company Limited (« AGFIA »). AGFA et AGFUS sont inscrites aux États-Unis à titre de conseillers. PAGFI est inscrite à titre de gestionnaire de portefeuille auprès des commissions de valeurs mobilières à travers le Canada. AGFIA est réglementée par la Central Bank of Ireland et est inscrite auprès de l’Australian Securities & Investments Commission. Les filiales faisant partie de Placements AGF gèrent plusieurs mandats comprenant des actions, des titres à revenu fixe et des éléments d’actif équilibrés.

MC Le logo AGF est une marque de commerce de La Société de Gestion AGF Limitée et est utilisé aux termes de licences.

Notre site Web utilise des témoins (cookies) afin de pouvoir vous procurer la meilleure expérience qui soit. Veuillez accepter les témoins ou modifier vos paramètres.