Salle de presse

Communiqués de presse

La Société de Gestion AGF Limitée annonce ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2021

le 31 mars 2021 • Rapports trimestriels/Dividendes
  • Ventes brutes de fonds communs de placement de 1 milliard $ pour le premier trimestre de 2021, soit une amélioration de 85 % d’une année sur l’autre
  • Ventes nettes de fonds communs de placement de 385 millions $ pour le trimestre
  • Actif géré de 39,8 milliards $, soit une augmentation de 6 % par rapport au premier trimestre de 2020

La Société de Gestion AGF Limitée (« AGF » ou la « Société ») (TSX : AGF.B) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier trimestre terminé le 28 février 2021.

AGF a fait état d’un actif géré totalisant 39,8 milliards $ pour la période observée, par rapport à 37,4 milliards $ au 29 février 2020.

« Voilà maintenant un an que nous poursuivons la gestion de nos activités dans le contexte d’une pandémie. Nous avons agi rapidement pour protéger la santé et la sécurité de nos employés, utilisé de façon pertinente la technologie et accéléré notre transformation numérique, dans le but d’accorder la priorité à nos clients et de bien nous positionner en vue de la réussite », a déclaré Kevin McCreadie, chef de la direction et chef des investissements d’AGF.

« Après une année, les résultats de nos efforts sont apparents : accroissement des ventes du volet de détail, rendements solides de nos investissements et hausse du cours de l’action de la Société », a ajouté M. McCreadie.

Les ventes nettes de fonds communs de placement (FCP) d’AGF se sont améliorées de 729 millions $ d’une année sur l’autre, le total des ventes nettes de FCP atteignant 385 millions $ pour le premier trimestre de 2021, contre des rachats nets de 344 millions $ pour la même période en 2020. Abstraction faite des flux nets provenant de clients institutionnels ayant investi dans des FCP, les ventes nettes de FCP de détail s’élevaient à 376 millions $ pour le premier trimestre de 2021, contre des rachats nets de 141 millions $ pour la même période en 2020. Les ventes brutes de FCP AGF totalisaient 1 042 millions $, ce qui représente une augmentation de 85 % par rapport à la période correspondante de 2020. Les ventes brutes de FCP à long terme se sont accrues de 84 % d’une année sur l’autre, surpassant l’augmentation de 36 % observée au sein de l’industrie d’une année sur l’autre.

La croissance des ventes de FCP s’est poursuivie au mois de mars, puisque la Société a fait état de ventes nettes de FCP se chiffrant à 211 millions $ au 29 mars 2021, contre des rachats nets de 73 millions $ pour la même période en 2020. Les ventes brutes de FCP de détail ont augmenté de 120 % d’une année sur l’autre.

« Les ventes de détail réalisées pendant ce trimestre sont les plus robustes depuis plus de dix ans, a affirmé Judy Goldring, présidente et chef de la distribution à l’échelle mondiale d’AGF. Je suis d’avis que ces résultats témoignent de la qualité et de la diversité des relations au sein de nos volets d’activités, du rendement constant de nos investissements et de l'offre d’une gamme de produits pertinents, concurrentiels et adaptés aux tendances du marché, proposés sous forme de fonds communs de placement, de FNB et de comptes en gestion distincte. »

Faits saillants sur le plan des affaires :

  • En mars 2021, il y a un an qu’AGF poursuit ses activités en tant que société presque entièrement virtuelle, en conséquence de la pandémie de COVID-19. Au cours des 12 derniers mois, AGF a continué d’évoluer, en adoptant volontiers de nouvelles façons de faire des affaires, et ce, en restant fidèle à son engagement qui vise à obtenir des rendements relatifs solides de ses investissements.
  • Le 1er mars 2021, AGF a réduit les frais de gestion associés à la Catégorie Actifs réels mondiaux AGF (série F) et au Fonds d’actifs réels mondiaux AGF (séries F et W).
  • Sous réserve de l’approbation des actionnaires (dans le cadre d’une assemblée qui aura lieu le 14 avril 2021), AGF propose de modifier les objectifs de placement de la Catégorie Revenu diversifié AGF et du Fonds de revenu diversifié AGF afin de leur attribuer un mandat de stratégie équilibrée axée sur l’investissement durable.
  • AGF reste déterminée à développer les activités de sa plateforme d’alternatifs privés. Dans cette optique et dans le cadre de son partenariat élargi avec SAF Group, AGF est prête, sur le plan opérationnel, à commencer à lever des fonds en vue du lancement d’une stratégie de prêts directs axée sur les créances privées au Canada. AGF s’attend à lancer l’initiative de crédit privé et à clôturer le premier appel d’offres au troisième trimestre de 2021.

Pour de plus amples renseignements sur le sujet AGF prend des mesures de précaution face à la COVID-19, visitez le site AGF.com.

Faits saillants sur le plan financier :

« Nous avons réalisé de solides ventes de fonds communs de placement au cours du trimestre, ce qui entraînera une croissance supérieure du revenu d’AGF, tout en ayant initialement une incidence à court terme sur sa rentabilité », a ajouté M. McCreadie.

  • Les frais de vente, frais généraux et frais d’administration ont augmenté en raison de l’accroissement considérable des ventes de FCP pendant la période associée à une rémunération fondée sur des rendements et sur des ventes variables. Les frais de vente, frais généraux et frais d’administration se chiffraient à 48,0 millions $ pour le trimestre terminé le 28 février 2021, par rapport à 45,3 millions $ en 2020. De plus, la hausse du cours de l’action AGF.B pendant le trimestre a donné lieu à une rémunération fondée sur des actions supérieure, qui est évaluée à la valeur du marché. Cette augmentation des coûts variables a été partiellement compensée par le fait que la direction apporte constamment une attention particulière au contrôle des dépenses, de même qu’à la diminution des frais de déplacement et de représentation, en raison de la pandémie actuelle.
  • Le BAIIA avant les commissions pour le trimestre terminé le 28 février 2021 était de 26,8 millions $, par rapport à 30,2 millions $ pour la même période en 2020. Abstraction faite de la transaction liée à Smith & Williamson (S&WHL), le BAIIA avant les commissions pour le trimestre terminé le 28 février 2021 était de 26,8 millions $, par rapport à 25,7 millions $ pour la période correspondante en 2020.
  • Les frais de gestion, frais de conseil et frais d’administration ainsi que les frais d’acquisition reportés se chiffraient à 102,9 millions $ pour le trimestre terminé le 28 février 2021, contre 99,4 millions $ en 2020. L’augmentation de revenu est attribuable à la hausse des ventes, de l’actif géré quotidien moyen de FCP et du taux de revenu moyen résultant de l’éventail de produits.
  • La participation d’AGF à l’industrie des gestionnaires d’alternatifs privés a généré un BAIIA de 0,8 million $ pour le trimestre terminé le 28 février 2021 (0,1 million $ en 2020), soit une augmentation de 0,7 million $, résultant des bénéfices en capitaux propres que la Société a obtenus de sa participation à l’industrie des gestionnaires d’alternatifs privés.
  • Le revenu net rajusté pour le trimestre terminé le 28 février 2021 se chiffrait à 5,6 millions $ (BPA dilué rajusté de 0,08 $), par rapport à 10,8 millions $ (BPA dilué rajusté de 0,13 $) pour la période correspondante en 2020. Abstraction faite de la transaction liée à S&WHL, le revenu net pour la même période en 2020 était de 6,3 millions $ (BPA dilué rajusté de 0,07 $). La croissance considérable des ventes de FCP ainsi que la hausse du cours de l’action de la Société pendant le premier trimestre ont donné lieu à une augmentation à court terme de la rémunération variable fondée sur les ventes, des commissions sur les frais d’acquisition reportés et de la rémunération fondée sur des actions, et ont été pleinement comptabilisées pendant la période, ce qui s’est traduit par un rajustement à la baisse de 0,06 $ du BPA.

Trimestres terminés les
(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) 28 février 2021 30 novembre 20201 29 février 20201
Revenu
      Frais de gestion, frais de conseil et frais d’administration, et frais d’acquisition reportés  102,9  97,5  99,4
      Quote-part du résultat des coentreprises  0,8  1,6  0,1
      Revenu en dividendes (S&WHL)  —  —  4,5
      Gain à la vente d’actifs détenus en vue de la vente, déduction faite de la couverture de change (S&WHL)  —  104,4  —
      Rajustement de la juste valeur et autres gains  3,6  5,9  2,7
Total du revenu  107,3  209,4  106,7
 
Frais de vente, frais généraux et frais d’administration  48,0  43,1  45,3
BAIIA avant les commissions2  26,8  137,0  30,2
BAIIA rajusté avant les commissions2  26,8  31,6  30,2
Revenu net  5,6  110,4  10,8
Revenu net rajusté2   5,6  15,0  10,8
Bénéfice dilué par action  0,08  1,43  0,13
Bénéfice dilué rajusté par action2  0,08  0,19  0,13
Flux de trésorerie disponibles2  10,5  9,9  14,5
Dividende par action  0,08  0,08  0,08
Dette à long terme  —  —  216,9

(fin de la période) Trimestres terminés les
(en millions de dollars canadiens) 28 février 2021 30 novembre 2020 31 août 2020 31 mai 2020 29 février 2020
Actif géré de FCP3  21 394  20 322  19 232  18 259  18 492
Actif géré de comptes institutionnels, de sous-conseillers et de FNB  9 403  9 638  9 252  9 591  10 313
Actif géré de clients privés  6 300  6 043  5 773  5 624  5 905
Actif géré de la plateforme d’alternatifs privés4  2 689  2 810  2 755  2 862   2 716
Total de l’actif géré (y compris l’actif géré de la plateforme d’alternatifs privés)  39 786  38 813  37 012  36 336  37 426
 
Ventes nettes (rachats nets) de FCP3  385  88  (22)  (93)  (344)
Actif géré quotidien moyen de FCP3  21 118  19 487  18 879  17 386  19 462

1 Veuillez vous reporter à la note 3 des états financiers consolidés de 2020 pour obtenir de plus amples renseignements sur l’adoption de la norme IFRS 16.

2 Le BAIIA avant les commissions (bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements et commissions de vente reportées), le BAIIA rajusté avant les commissions, le revenu net rajusté, le bénéfice dilué rajusté par action et les flux de trésorerie disponibles ne sont pas des mesures conformes aux IFRS. La Société utilise des mesures non conformes aux IFRS pour évaluer son rendement global et faciliter la comparaison des résultats trimestriels et annuels d’une période à l’autre. Ces mesures nous permettent d’évaluer nos activités de gestion de placements sans tenir compte de l’effet des éléments hors exploitation. Elles peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Ces mesures non conformes aux IFRS et les rapprochements avec les IFRS, lorsqu’il y a lieu, sont énoncés dans le rapport de gestion disponible sur le site www.agf.com.

3 L’actif géré de FCP comprend l’actif géré de FCP de détail, celui de fonds en gestion commune et celui de clients institutionnels ayant investi dans des séries personnalisées et offertes dans le cadre de FCP.

4 Représente le capital engagé ou investi donnant droit à des commissions par AGF et d’investisseurs externes par l’entremise de coentreprises. La portion d’AGF à l’égard de cet engagement s’élève à 175,9 millions $. Sur les 2,7 milliards $ d’actif géré, 20 % sont constitués d’un capital ne donnant pas droit à des commissions.

 

Conférence téléphonique

AGF donnera une conférence téléphonique afin de commenter ces résultats aujourd’hui à 11 h (HE).

La webémission audio en direct et les documents d’appoint (en anglais seulement) seront disponibles sur le site Web d’AGF à www.agf.com ou à https://edge.media-server.com/mmc/p/zdnh924m (en anglais seulement). Vous pourrez aussi y accéder en composant sans frais en Amérique du Nord le 1-800-708-4540 (code d’accès : 50108057).

La discussion et les documents d’appoint seront archivés et accessibles à partir du même lien que la webémission, dans les 24 heures qui suivront la conférence téléphonique.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

Fondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

AGF a des bureaux et des équipes de service de l’exploitation et de service à la clientèle sur place en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Avec un actif géré de près de 40 milliards de dollars, AGF offre ses produits et services à plus de 700 000 investisseurs. AGF est inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « AGF.B ».

Les actionnaires de La Société de Gestion AGF Limitée, les analystes et les représentants des médias peuvent communiquer avec les personnes suivantes :

Adrian Basaraba
Vice-président principal et chef des finances
416-865-4203, InvestorRelations@agf.com

Baoqin Guo
Vice-présidente, Finances
416-865-4228, InvestorRelations@agf.com



Mise en garde à l’égard des énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs portant sur La Société de Gestion AGF Limitée, notamment sur ses activités, sa stratégie et sa performance financière prévue, ainsi que sur sa situation financière. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés qui sont par nature prévisionnels et relatifs à des événements ou à des situations futurs, ou comprennent des termes comme « prévoir », « anticiper », « compter », « planifier », « croire », « juger », « estimer », ou les formes négatives de ces termes et d’autres expressions semblables ou des verbes employés au futur ou au conditionnel. De plus, tout énoncé portant sur la performance financière future (y compris les produits, le résultat ou les taux de croissance), les stratégies commerciales courantes ou les perspectives, le rendement des fonds et nos décisions futures possibles, est considéré comme un énoncé prospectif. Les énoncés prospectifs sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, dont la croissance prévue, les résultats d’exploitation, les perspectives commerciales, le rendement et les occasions d’affaires. Bien que nous considérions ces facteurs et hypothèses comme raisonnables selon les informations disponibles présentement, ils pourraient être erronés. Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles et sur les projections d’événements futurs et sont intrinsèquement assujettis, entre autres, aux risques, aux incertitudes et aux hypothèses à l’égard de notre exploitation, aux facteurs économiques et à l’industrie des services financiers en général. Ils ne garantissent pas les résultats futurs, et les événements et les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux présentés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs que nous avons faits en raison, notamment, de facteurs de risque importants, y compris la valeur de notre actif géré, le volume de ventes et de rachats de nos produits de placement, le rendement de nos fonds de placement ainsi que des gestionnaires et des conseillers de portefeuilles, les décisions des clients relatives à la répartition de l’actif, les produits à venir, les niveaux de frais adoptés par la concurrence pour les produits de gestion de placements et l’administration, les échelles de rémunération des courtiers adoptées par la concurrence et la rentabilité de nos activités de gestion de placements, ainsi que de facteurs liés à l’économie, à la politique et au marché en général en Amérique du Nord et à l’échelle internationale, les taux d’intérêt et de change, les marchés des actions mondiales et financiers, la concurrence, la fiscalité, l’évolution des règlements gouvernementaux, les procédures judiciaires ou réglementaires imprévues, les changements technologiques, la cybersécurité, les effets possibles d’une guerre ou d’activités terroristes, l’apparition d’une maladie ayant des répercussions sur l’économie à l’échelle locale, nationale ou internationale (telle que la COVID-19), les catastrophes naturelles et les perturbations touchant les infrastructures publiques, telles que les transports, les communications, l’alimentation en électricité ou en eau potable ou tout autre événement catastrophique et notre capacité de réaliser les opérations stratégiques et de mener à bien l’intégration d’acquisitions et de retenir le personnel clé. Nous tenons à souligner que la liste qui précède n’est pas exhaustive. Le lecteur doit examiner attentivement cette liste et d’autres facteurs et ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Nous ne sommes pas tenus de mettre à jour ou de modifier les énoncés prospectifs par suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres (et déclinons expressément pareille obligation), sauf si les lois applicables l’exigent expressément. Pour plus de détails sur les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels, se reporter à la section « Facteurs de risque et gestion des risques » du rapport de gestion de 2020.

Médias

Personnes-ressources médias

Amanda Marchment
Directrice attitrée, Service des communications de l'entreprise
Téléphone : 416-865-4160
Courriel : amanda.marchment@agf.com

Karrie Van Belle
Chef du marketing et de l’innovation
Téléphone : 416-865-4320

Notre site Web utilise des témoins (cookies) afin de pouvoir vous procurer la meilleure expérience qui soit. Veuillez accepter les témoins ou modifier vos paramètres.