Salle de presse

Communiqués de presse

La Société de Gestion AGF Limitée annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2018

le 23 janvier 2019 • Rapports trimestriels/Dividendes
  • Le bénéfice par action (BPA) rajusté et dilué tiré des activités poursuivies, qui était de 0,19 $ pour le trimestre, est passé à 0,92 $ pour l’exercice 2018
  • Les ventes nettes de fonds communs ont augmenté à 136,0 millions $ pour l’exercice 2018
  • Le total de l’actif géré s’est accru pour atteindre 37,7 milliards $

La Société de Gestion AGF Limitée (« AGF » ou la « Société ») (TSX: AGF.B) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice terminés le 30 novembre 2018.

Le total de l’actif géré s’est accru de 1,1 %, par rapport à la même période en 2017, pour atteindre 37,7 milliards $.

Les ventes nettes de fonds communs pour l’exercice terminé le 30 novembre 2018 se chiffraient à 136,0 millions $, ce qui représente une amélioration par rapport aux rachats nets de 405,0 millions $ pour l’exercice terminé le 30 novembre 2017, et démontre l’attention continue que prête la Société à sa clientèle. Ce dernier montant comprenait des ventes nettes de 194,0 millions $ et de 28,0 millions $ de clients institutionnels ayant investi dans des fonds communs, relativement aux exercices 2018 et 2017, respectivement.

« Alors que l’année 2018 a marqué les esprits en raison de la volatilité des marchés, de l’incertitude politique et des changements sur le plan réglementaire, nous avons maintenu le cap de notre plan stratégique et nous avons enregistré une croissance dans l’ensemble de nos volets d’activités, a déclaré Kevin McCreadie, chef de la direction et chef des investissements, AGF. Ce succès est attribuable au travail que nous avons accompli afin de résolument diversifier nos plateformes et nos compétences en gestion de placements, et dans le but de bien nous positionner pour produire des résultats qui répondent aux besoins changeants de nos clients. »

Faits saillants :

  • En septembre 2018, Blake Goldring a annoncé sa décision d’amorcer une transition en vue d’assumer le nouveau rôle de président exécutif du conseil de la Société et, avec l’appui du conseil, de nommer Kevin McCreadie au poste de chef de la direction; celui-ci demeure également chef des investissements au sein d’AGF. De plus, Judy Goldring a été nommée présidente et chef de l’administration. Ces changements sont entrés en vigueur le 1er décembre 2018.
  • AGF a enregistré des ventes nettes de 478,0 millions $ dans son volet institutionnel pour l’exercice 2018.
  • La Société a lancé le FNB Obligations mondiales de base optimisées Multisecteurs AGFiQ (QGB) au quatrième trimestre. Ce lancement a fait suite à celui du FNB Actions mondiales optimisées Facteurs ESG AGFiQ (QEF) et du FNB Actions mondiales optimisées Infrastructures (QIF) qui avait eu lieu plus tôt, au cours de l’année. La gamme ainsi élargie de fonds canadiens négociés en bourse d’AGFiQ comporte maintenant 10 produits.
  • AGF a étendu la portée de son offre de tarifs préférentiels, permettant aux investisseurs admissibles de bénéficier automatiquement de l’option de frais la plus modique.
  • AGF a obtenu la résolution finale concernant une affaire sur l’établissement du prix de transfert, et confirmé la dissolution d’une provision pour impôt de 24,1 millions $ relativement à l’allègement de pénalités.
  • Au cours de l’exercice et dans le cours normal de ses activités, la Société a racheté 996 400 actions de catégorie B sans droit de vote, pour une contrepartie de 6,0 millions $ en trésorerie.
  • La campagne de publicité « Investis avec discipline » d’AGF a été reconnue par l’Association canadienne du marketing (ACM) dans la catégorie Business Impact (impact sur les affaires).
  • AGF a annoncé qu’elle déménagera son siège social de Toronto au CIBC SQUARE, d’ici 2022.
  • Le 11 janvier 2019, la Société s’est engagée à verser une somme supplémentaire de 75,0 millions $
    à l’égard d’un fonds à capital fixe géré par InstarAGF Asset Management Inc. qui investit dans le secteur des infrastructures, sur le marché nord-américain des titres de moyenne capitalisation.

Le revenu pour le trimestre et l’exercice terminés le 30 novembre 2018 se chiffrait à 108,5 millions $ et à 450,2 millions $, respectivement, contre 120,9 millions $ et 455,5 millions $ pour le trimestre et l’exercice terminés le 30 novembre 2017. Le BAIIA se situait à 28,7 millions $ et à 106,5 millions $ pour le trimestre et l’exercice terminés le 30 novembre 2018, comparativement à 33,1 millions $ et à 116,4 millions $ pour les mêmes périodes en 2017. Après un rajustement tenant compte d’éléments non récurrents, le BAIIA se chiffrait à 27,2 millions $ et à 110,2 millions $, par rapport à 23,1 millions $ et à 106,4 millions $ pour les mêmes périodes en 2017.

Les frais de vente, les frais généraux et les frais d’administration pour l’exercice terminé le 30 novembre 2018 étaient de 213,3 millions $, comparativement à 211,0 millions $ en 2017. Après un rajustement tenant compte d’éléments non récurrents de 5,2 millions $ inscrits en 2018, les frais de vente, les frais généraux et les frais d’administration se chiffraient à 208,1 millions $, soit une réduction de 1,4 % par rapport à l’exercice précédent. AGF vise des économies supplémentaires de l’ordre de 4 % environ, pour l’exercice 2019.

« Nous avons investi dans l’amélioration de nos procédures et de nos processus internes, afin de nous préparer en vue des changements à prévoir en raison de la dynamique des marchés et des préférences de la clientèle, a indiqué Adrian Basaraba, chef des finances, AGF. Par conséquent, nous avons été en mesure de réduire nos dépenses tout en investissant dans de nouvelles compétences et occasions de croissance. »

Le BPA rajusté et dilué, tiré des activités poursuivies, pour le trimestre et l’exercice terminés le 30 novembre 2018, était de 0,19 $ et de 0,92 $, comparativement à 0,21 $ et à 0,64 $ respectivement pour les mêmes périodes en 2017. Après un rajustement tenant compte d’éléments non récurrents, le BPA dilué pour le trimestre et l’exercice terminés le 30 novembre 2018 était de 0,17 $ et de 0,64 $ respectivement, alors qu’il se chiffrait à 0,11 $ et à 0,53 $ pour les mêmes périodes en 2017.

Pour le trimestre terminé le 30 novembre 2018, AGF a déclaré un dividende par action de 0,08 $ pour les actions ordinaires de catégorie A avec droit de vote et pour les actions de catégorie B sans droit de vote, payable le 16 janvier 2019 aux actionnaires inscrits au 8 janvier 2019.


(activités poursuivies) Trimestre terminé le Exercice terminé le
(en millions $ CAN, sauf les montants par action) 30 novembre 2018 31 août 2018 30 novembre 2017 30 novembre 2018 30 novembre 2017
Revenu 108,5 116,5 120,9 450,2 455,5
Revenu net attributable aux actionnaires de la Société 14,7 20,7 17,3 73,9 52,1
BAIIA 1 28,7 32,2 33,1 106,5 116,4
BAIIA rajusté 1 27,2 32,2 23,1 110,2 106,4
Bénéfice dilué par action attribuable aux actionnaires de la Société 0,19 0,26 0,21 0,92 0,64
Bénéfice dilué rajusté par action attribuable aux actionnaires de la Société 1
0,17 0,20 0,11 0,64 0,53
Flux de trésorerie disponibles 1 16,1 12,8 21,6 41,4 58,7
Dividende par action 0,08 0,08 0,08 0,32 0,32
Dette à long terme 188,6 168,7 138,6 188,6 138,6

(fin de la période) Trimestre terminé le Exercice terminé le
(en millions $ CAN, sauf les montants par action) 30 novembre 2018 31 août 2018 30 novembre 2017 30 novembre 2018 30 novembre 2017
Actif géré de FCP 2 
(y compris les fonds en gestion commune de détail)
18 713 19 401 19 111 18 713 19 111
Actif géré de comptes institutionnels et stratégiques et FNB 12 475 12 694 11 782 12 475 11 782
Actif géré de particuliers 5 513 5 714 5 517 5 513 5 517
Actif géré de la plateforme d’actifs non traditionnels 3 1 011 1 009 902 1 011 902
Total de l'actif géré (y compris l'actif géré de la plateforme d’actifs non traditionnels) 37 712 38 818 37 312 37 712 37 312
Total des ventes nettes (rachats nets) de FCP 2 111 (9) (139) 136 (405)
Actif géré quotidien moyen de FCP 2 18 382 18 788 18 220 18 643 18 228

1Le BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements), le BAIIA rajusté, le bénéfice dilué rajusté par action et les flux de trésorerie disponibles ne sont pas des mesures conformes aux IFRS. La Société utilise des mesures non conformes aux IFRS pour évaluer son rendement global et faciliter la comparaison des résultats des trimestres et des exercices d’une période à l’autre. Ces mesures nous permettent d’évaluer nos activités de gestion de placements sans tenir compte de l’effet des éléments hors exploitation. Elles peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Ces mesures non conformes aux IFRS et les rapprochements avec les IFRS, lorsqu’il y a lieu, sont énoncés dans les rapports de gestion disponibles sur le site www.agf.com.

2L’actif géré de FCP comprend l’actif géré de fonds de détail et celui de clients institutionnels ayant investi dans des séries personnalisées et offertes dans le cadre de fonds communs de placement.

3Représente un capital donnant droit à des honoraires engagé ou investi par AGF et des investisseurs externes et détenu au moyen de coentreprises. Pour sa part, AGF a engagé 150 millions $, dont une somme de 115,1 millions $ a été versée au 30 novembre 2018, et qui comprend 10,1 millions $ de remboursement de capital relatif à la monétisation de ses actifs initiaux.

Conférence téléphonique

AGF donnera une conférence téléphonique afin de commenter ces résultats aujourd’hui à 11 h (heure de l’Est).

La webémission audio en direct et la documentation d’appoint (en anglais seulement) seront disponibles sur le site Web d’AGF, à www.agf.com, dans la section « Relations avec les investisseurs » ou à  https://edge.media-server.com/m6/p/f4i8y58h (en anglais seulement). Vous pourrez aussi y accéder en composant sans frais en Amérique du Nord le 1-800-708-4539 (code d’accès : 48038792).

La discussion et les documents d’appoint seront archivés et accessibles à partir du même lien que la webémission, dans les 24 heures qui suivront la conférence téléphonique.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

Fondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

AGF a des bureaux et des équipes de service de l’exploitation et de service à la clientèle sur place en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Avec un actif géré de près de 36 milliards de dollars, AGF offre ses produits et services à plus d’un million d’investisseurs. AGF est inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « AGF.B ».

Les actionnaires de La Société de Gestion AGF Limitée et les analystes peuvent communiquer avec la personne suivante :

Adrian Basaraba
Vice-président principal et chef des finances
416-865-4203, InvestorRelations@agf.com

Mise en garde à l’égard des énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs portant sur La Société de Gestion AGF Limitée, notamment sur ses activités d’exploitation, sa stratégie et ses résultats financiers prévus ainsi que sur sa situation financière. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés qui sont par nature prévisionnels et relatifs à des événements futurs ou à des conjonctures, ou comprennent des termes comme « prévoir », « estimer », « anticiper », « compter », « planifier », « croire », ou les formes négatives de ces termes et d’autres expressions semblables ou des verbes employés au futur ou au conditionnel. De plus, tout énoncé portant sur la performance financière future (y compris les revenus, les produits, les bénéfices ou les taux de croissance), les stratégies d’entreprise permanentes ou les perspectives, le rendement des fonds et nos décisions futures possibles, est également considéré comme un énoncé prospectif. Les énoncés prospectifs sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, dont la croissance prévue, les résultats opérationnels, les perspectives commerciales, le rendement et les occasions d’affaires. Bien que nous considérions ces facteurs et hypothèses comme raisonnables selon les informations disponibles présentement, ils pourraient être erronés. Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles et sur les projections d’événements futurs et sont intrinsèquement assujettis, entre autres, aux risques, aux incertitudes et aux hypothèses à l’égard de notre exploitation, aux facteurs économiques et à l’industrie des services financiers en général. Ils ne garantissent pas les résultats futurs, et les événements et les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux présentés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs que nous avons faits en raison, notamment, de facteurs de risques importants, y compris la valeur de notre actif géré, le volume de ventes et de rachats de nos produits de placement, le rendement de nos fonds de placement et des gestionnaires et conseillers de portefeuilles, les décisions de répartition de l’actif provenant de clients, les produits en voie de commercialisation, les niveaux de frais adoptés par la concurrence pour les produits de gestion de placements et l’administration pertinente, les échelles de rémunération des courtiers adoptées par la concurrence et la rentabilité des coûts de nos activités de gestion de placements, de même que les facteurs généraux liés à l’économie, à la politique et aux marchés de l’Amérique du Nord et du reste du monde, les taux d’intérêt et les taux de change, les marchés boursiers et les marchés mondiaux de capitaux, la concurrence dans le domaine, la fiscalité, l’évolution des règlements gouvernementaux, les procédures judiciaires ou réglementaires imprévues, les changements technologiques, la sécurité informatique, les événements catastrophiques et notre capacité à réaliser les opérations stratégiques et à mener à bien l’intégration d’acquisitions, de même qu’à attirer et à retenir un personnel clé. Nous tenons à souligner que la liste qui précède n’est pas exhaustive. Le lecteur doit examiner attentivement cette liste et d’autres facteurs et ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Nous ne sommes pas tenus de mettre à jour ou de modifier les énoncés prospectifs par suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres (et renonçons expressément à une telle obligation), sauf si les lois applicables l’exigent expressément. Pour plus de détails sur les facteurs de risque qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels, se reporter à la section « Facteurs de risque et gestion des risques » du rapport de gestion de l’exercice 2018 d’AGF.

Médias

Personnes-ressources médias

Amanda Marchment
Directrice, Service des communications de l'entreprise
Téléphone : 416-865-4160
Courriel : amanda.marchment@agf.com

Karrie Van Belle
Vice-présidente principale, Chef du marketing et des communications
Téléphone : 416-865-4320
Courriel : karrie.vanbelle@agf.com