Salle de presse

Communiqués de presse

La Société de Gestion AGF Limitée – Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

le 2 février 2018 • Annonces

La Société de Gestion AGF Limitée (« AGF ») a annoncé aujourd’hui que la Bourse de Toronto (« TSX ») a accepté de la part d’AGF le dépôt d’un avis d’intention de renouveler son offre publique de rachats dans le cours normal des activités, visant les actions de catégorie B sans droit de vote (AGF.b) de la société.

Au 23 janvier 2018, il y avait 79 604 1861actions de catégorie B sans droit de vote en circulation et le fonds public d’actions comportait 61 240 519 de ces actions de catégorie B sans droit de vote en circulation.

Dans le cadre de l’offre publique de rachats, AGF est autorisée à faire l’acquisition de 6 124 051 actions de catégorie B (sans droit de vote), représentant environ 10 % des actions détenues par le public pour de tels titres au 23 janvier 2018. Les rachats dans le cours normal des activités peuvent débuter le 6 février 2018 et se poursuivre jusqu’au 5 février 2019, date à laquelle l’offre prend fin. Conformément aux statuts auxquels elle est assujettie, AGF n’est pas autorisée à acheter des actions de catégorie B sans droit de vote à un cours représentant plus de 15 % du cours pondéré moyen auquel les actions de catégorie B étaient négociées, à la TSX, pendant les dix jours de négociation qui précédaient immédiatement la date de l’achat en question.  

AGF a également annoncé qu’elle s’inscrira, auprès d’un courtier, à un programme de rachats automatiques (le « programme ») auquel elle participera pendant la période de rachats dans le cours normal des activités. Ce programme entrera en vigueur au 6 février 2018 et devrait prendre fin en même temps que l’offre de rachats dans le cours normal des activités. Le programme en question permet à AGF de racheter des actions de catégorie B sans droit de vote, pendant des périodes d’interdiction d’opérations préétablies, sous réserve de certains paramètres. À l’extérieur de ces périodes d’interdiction préétablies, les actions seront rachetées à la discrétion de la direction.

Dans le cadre de l’offre, les rachats pourront se faire par l’entremise de la Bourse TSX, au moyen d’autres systèmes de négociation ou sur d’autres marchés reconnus au Canada, ou encore là où les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ou la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario le permettent. Pour la période de six mois terminée au 31 janvier 2018, le volume moyen des opérations quotidiennes de la TSX relativement à des actions de catégorie B sans droit de vote était de 137 329. Conformément aux règles de la TSX, AGF peut racheter, le même jour de négociation, un certain nombre de ses actions de catégorie B sans droit de vote, jusqu’à l’équivalent de 25 % du volume moyen des opérations quotidiennes de la TSX, soit 34 332, exception faite des rachats de bloc d'actions ordinaires qui bénéficient d'exemptions.

Les actions de catégorie B sans droit de vote, rachetées dans le cadre de l'offre publique de rachats, dans le cours normal des activités, seront annulées ou rachetées et détenues par la fiducie pour les avantages sociaux des employés d'AGF, prévoyant leur règlement par AGF en vertu d’un plan incitatif à base d'actions. Les directeurs sont d'avis que tout rachat à des fins d’annulation d'actions de catégorie B sans droit de vote représente une utilisation souhaitable du capital quand, selon eux, la valeur des actions de catégorie B sans droit de vote est attrayante par rapport à leur cours. Le rachat d’actions de catégorie B sans droit de vote aux fins d’annulation peut également servir à atténuer l’effet de dilution qu’entraîne la libération d’actions par la fiducie pour les avantages sociaux des employés et l’émission d’actions par l’entremise des régimes d’options sur actions et de réinvestissement des dividendes d’AGF.

Dans le cours normal des activités, qui prend fin le 5 février 2018, AGF a demandé et obtenu une approbation lui permettant d’acheter, par l’entremise de la TSX, 4 899 168 actions de catégorie B sans droit de vote. Pendant la période du 6 février 2017 au 2 février 2018, AGF a fait l’acquisition de 470 000 actions de catégorie B sans droit de vote au cours pondéré moyen de 7,42 $.

1Comprend 80 167 des actions propres de la société.

AU SUJET DE LA SOCIÉTÉ DE GESTION AGF LIMITÉE

Fondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale qui gère des actifs pour des clients de détail et institutionnels, de même que des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis. En tant que société indépendante, AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements et en procurant à la clientèle une expérience exceptionnelle. La gamme de solutions d’investissement diverses d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprises, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

AGF a des bureaux et des équipes de service de l’exploitation et de service à la clientèle sur place en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Avec un actif géré d’environ 37 milliards de dollars, AGF offre ses produits et services à plus d’un million d’investisseurs. AGF est inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « AGF.B ».

Les actionnaires de La Société de Gestion AGF Limitée et les analystes peuvent communiquer avec les personnes suivantes :

Adrian Basaraba
Vice-président principal et chef des finances
416-865-4203, Adrian.Basaraba@agf.com

Paul Francis
Directeur, Développement de l’entreprise et Relations investisseurs
416-815-6239, Paul.Francis@agf.com

Mise en garde à l’égard des énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs portant sur La Société de Gestion AGF Limitée, notamment sur ses activités d’exploitation, sa stratégie et ses résultats financiers prévus ainsi que sur sa situation financière. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés qui sont par nature prévisionnels et relatifs à des événements futurs ou à des conjonctures, ou comprennent des termes comme « prévoir », « estimer », « anticiper », « compter », « planifier », « croire », ou les formes négatives de ces termes et d’autres expressions semblables ou des verbes employés au futur ou au conditionnel. De plus, tout énoncé portant sur la performance financière future (y compris les revenus, les produits, les bénéfices ou les taux de croissance), les stratégies d’entreprise permanentes ou les perspectives, le rendement des fonds et nos décisions futures possibles, est également considéré comme un énoncé prospectif. Les énoncés prospectifs sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, dont la croissance prévue, les résultats opérationnels, les perspectives commerciales, le rendement et les occasions d’affaires. Bien que nous considérions ces facteurs et hypothèses comme raisonnables selon les informations disponibles présentement, ils pourraient être erronés. Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles et sur les projections d’événements futurs et sont intrinsèquement assujettis, entre autres, aux risques, aux incertitudes et aux hypothèses à l’égard de notre exploitation, aux facteurs économiques et à l’industrie des services financiers en général. Ils ne garantissent pas les résultats futurs, et les événements et les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux présentés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs que nous avons faits en raison, notamment, de facteurs de risques importants, y compris la valeur de notre actif géré, le volume de ventes et de rachats de nos produits de placement, le rendement de nos fonds de placement et des gestionnaires et conseillers de portefeuilles, les décisions de répartition de l’actif provenant de clients, les produits en voie de commercialisation, les niveaux de frais adoptés par la concurrence pour les produits de gestion de placements et l’administration pertinente, les échelles de rémunération des courtiers adoptées par la concurrence et la rentabilité des coûts de nos activités de gestion de placements, de même que les facteurs généraux liés à l’économie, à la politique et aux marchés de l’Amérique du Nord et du reste du monde, les taux d’intérêt et les taux de change, les marchés boursiers et les marchés mondiaux de capitaux, la concurrence dans le domaine, la fiscalité, l’évolution des règlements gouvernementaux, les procédures judiciaires ou réglementaires imprévues, les changements technologiques, la sécurité informatique, les événements catastrophiques et notre capacité à réaliser les opérations stratégiques et à mener à bien l’intégration d’acquisitions, de même qu’à attirer et à retenir un personnel clé. Nous tenons à souligner que la liste qui précède n’est pas exhaustive. Le lecteur doit examiner attentivement cette liste et d’autres facteurs et ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Nous ne sommes pas tenus de mettre à jour ou de modifier les énoncés prospectifs par suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres (et renonçons expressément à une telle obligation), sauf si les lois applicables l’exigent expressément. Pour plus de détails sur les facteurs de risque qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels, se reporter à la section « Facteurs de risque et gestion des risques » du rapport de gestion de l’exercice 2017 d’AGF.

Médias

Personnes-ressources médias

Amanda Marchment
Directrice, Service des communications de l'entreprise
Téléphone : 416-865-4160
Courriel : amanda.marchment@agf.com

Karrie Van Belle
Vice-présidente principale, Chef du marketing et des communications
Téléphone : 416-865-4320
Courriel : karrie.vanbelle@agf.com