Obligations

La diversification accrue : une bonne stratégie pour obtenir un taux de rendement

Le besoin de revenu fixe issu de placements de base canadiens stables n’a pas nécessairement diminué. Toutefois, pour lutter contre les taux de rendement limités, le jumelage de sources diversifiées de rendement à des solutions comportant de bons placements de base à revenu fixe peut doter un portefeuille d’un profil risque-rendement plus satisfaisant et permettre de participer au marché qui progresse.

La production d'un taux de rendement continue de présenter un défi

taux de rendement
Bloomberg, du 30 novembre 2005 au 30 novembre 2018. Les pays développés sont sélectionnés selon l’importance de leur économie par rapport à celle d’autres pays développés. Le contenu de ce document est présenté à des fins d’illustration générale et d’éducation. Il n’est pas destiné à procurer des conseils en matière d’investissement. Tous les indices mentionnés sont non gérés et on ne peut pas y investir directement.

L’intégration d’une variété de solutions de titres à revenu fixe à un portefeuille de titres à revenu fixe de base peut accroître les rendements rajustés en fonction du risque.

rendements
Source : Morningstar Research Inc., au 30 novembre 2018, selon le taux de rendement annualisé sur 5 ans. Titres à revenu fixe canadiens : représentés par l’indice obligataire universel FTSE Canada; les obligations à rendement élevé, par l’indice de RG Bloomberg Barclays Capital – Obligations mondiales à rendement élevé ($US); les obligations convertibles, par l’indice de RG ICE BofAML Global 300 – Obligations convertibles ($US); les titres de créance des marchés émergents, par l’indice agrégé de RG Bloomberg Barclays Capital – Obligations des marchés émergents (en $US). Le contenu de cette page est présenté à des fins d'illustration et d'éducation. Il n'est pas destiné à procurer des conseils en matière d'investissement. Tous les indices mentionnés sont non gérés et on ne peut pas y investir directement.

L’accent stratégique sur les obligations canadiennes peut avoir ses mérites aux yeux de certains investisseurs, mais pour accroître le taux de rendement dans des conditions où les taux d’intérêt sont changeants, il devient de plus en plus important d’adopter une méthode active et axée sur la diversification des titres à revenu fixe, pour mieux réduire les effets des fluctuations et accroître le rendement rajusté en fonction du risque.

rendements
Les obligations à rendement réel sont représentées par l’indice des obligations à rendement réel FTSE Canada; les obligations mondiales à rendement élevé, par l’indice de RG Bloomberg Barclays Capital – Obligations mondiales à rendement élevé ($CAN); les obligations de sociétés canadiennes, par l’indice des obligations de toutes les sociétés FTSE Canada; les obligations des marchés émergents (ME), par l’indice agrégé de RG Bloomberg Barclays Capital – Obligations des marchés émergents (en $US); les obligations du gouvernement canadien, par l’indice des obligations gouvernementales FTSE Canada; les obligations américaines, par l’indice agrégé de RG Bloomberg Barclays Capital – Obligations américaines ($US); les obligations des marchés développés (MD), par l’indice S&P – Obligations souveraines de pays industrialisés (mondial) ($US); les obligations convertibles, par l’indice de RG ICE BofAML Global 300 – Obligations convertibles ($US); les prêts à taux variable, par l’indice de RG S&P LSTA des prêts à effet de levier. Le contenu de cette page est présenté à des fins d’illustration générale et d’éducation. Il n'est pas destiné à procurer des conseils en matière d'investissement. Tous les indices mentionnés sont non gérés et on ne peut pas y investir directement.

Notre site Web utilise des témoins (cookies) afin de pouvoir vous procurer la meilleure expérience qui soit. Veuillez accepter les témoins ou modifier vos paramètres.