le 26 mars 2020 | Par: Choix judicieux

Quand le marché baissier devient une réalité

3 min de lecture

Ce qu’il faut savoir sur les marchés baissiers

La tendance baissière des marchés boursiers fait couler beaucoup d’encre, dernièrement. Mais que cela signifie-t-il exactement et que faut-il savoir?


Qu’est-ce qu’un marché baissier?

On parle de marché baissier lorsque celui-ci chute d’au moins 20 %. Chaque marché boursier tombe en territoire baissier à des moments différents, en fonction de la date à laquelle il enregistre un déclin de 20 %.


Quelle est la cause du marché baissier actuel?

La volatilité qui sévit actuellement sur les marchés boursiers s’explique par l’incertitude entourant la pandémie de COVID-19. Les précédentes épidémies n’ont pourtant pas entraîné une telle turbulence. Cela étant dit, la gravité de ce virus et la duré.

$altTag
Source : Bloomberg. * Les données sur 12 mois ne sont pas disponibles pour l’épidémie de rougeole survenue au mois de juin 2019.

Un marché baissier ne représente pas nécessairement l’économie

Un déclin du marché n’est pas toujours synonyme de danger pour l’économie. En revanche, un marché baissier peut coïncider avec une récession économique, qui se produit quand l’économie affiche une croissance négative (ou un déclin) pendant deux trimestres consécutifs ou plus. À l’instar des marchés boursiers, les économies nationales peuvent tomber en récession à des moments différents.

Compte tenu de la situation actuelle – écoles fermées, employés en télétravail ou en quarantaine, restrictions de voyages –, l’économie est en grande partie à l’arrêt, ce qui se reflètera sans aucun doute dans les données.


Les marchés baissiers précédents

Personne ne peut prédire avec exactitude l’ampleur de la chute des marchés boursiers ni quand il se stabiliseront. De même, il est impossible d’affirmer avec certitude combien de temps un marché baissier durera.

Le tableau ci-dessous illustre les principales corrections subies depuis un siècle. Rappelons que le marché, en hausse depuis 11 ans, n’a pas chuté à cause de la surévaluation des actions, comme cela avait été le cas lors de l’éclatement de la bulle technologique, ni en raison d’une défaillance systémique, comme au temps de la crise financière mondiale.

MARCHÉ BAISSIER PERTES DE L'INDICE S&P 500
Krach de Wall Street
Septembre 1929 – Juin 1932
Le krach boursier survenu le 29 octobre 1929 marque le début de la Grande Dépression.
86,1 %
Période de l'après-guerre (Seconde Guerre mondiale)
Mai 1946 – Juin 1949
Moins d'un an après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le cours des actions monte en flèche, avant d'entamer un long déclin.
29,6 %
Choc pétrolier, suivi d'une récession
Janvier 1973 – Octobre 1974
La guerre du Kippour gagnée par Israël, puis l'embargo pétrolier appliqué en représailles par les pays arabes ont entraîné une envolée des prix du pétrole, provoquant une longue récession.
48,0 %
Stagflation (inflation élevée, combinée à une faible croissance)
Novembre 1980 – Août 1982
Après quasiment une décennie d'inflation soutenue, la Réserve fédérale américaine relève ses taux d'intérêt à près de 20 %, précipitant l'économie dans une récession.
27,8 %
Lundi noir
Août 1987 – Décembre 1987
Après un marché haussier prolongé, les stratégies de négociations informatisées provoquent une surcharge du marché. Le 19 octobre 1987 devient le lundi noir.
33,5 %
Éclatement de la bulle technologique
Mars 2000 – Octobre 2002
La bulle technologique éclate après une période d'envolée des cours boursiers et de spéculations excessives visant les nouvelles entreprises dans le domaine d'Internet.
49,1 %
Grande crise financière
Octobre 2007 – Mars 2009
L'éclatement tant redouté de la bulle immobilière finit par se produire au début de l'année 2007, à la suite de quoi la hausse du taux de défaillance sur les prêts hypothécaires se propage au marché du crédit.
56,4 %
Source : Global Financial Data, msnbc.com Research. http://www.nbcnews.com/id/37740147/ns/business-stocks_and_economy/t/historic-bear-markets/#.XnTLLqhKj4Y

Combien de temps un marché baissier dure-t-il?

En moyenne, un marché demeure à la baisse pendant moins d’un an.

Le graphique ci-dessous illustre les hausses et les baisses du marché des actions canadiennes depuis plus de 60 ans. En moyenne, les marchés haussiers (en violet) ont surpassé les marchés baissiers, tant sur le plan de la durée (42,9 mois contre 8,6 mois) que des gains (105,8 % de hausse contre 24,7 % de baisse).

$altTag
Source : Bloomberg et Morningstar Direct, indice composé de RG S&P/TSX, du 1er février 1956 au 31 décembre 2019. Les informations sont fournies aux fins d’exemple seulement et ne visent pas à donner des conseils en placement. Vous ne pouvez pas investir directement dans un indice.

Comment se protéger des marchés baissiers?

La fuite n’est probablement pas la meilleure solution.

Demandez à votre conseiller financier de vous aider à déterminer si votre portefeuille est correctement diversifié en fonction de votre tolérance au risque, de vos objectifs en matière d’investissement et de votre horizon temporel de placement.

Si vous avez des questions à propos de la volatilité du marché, veuillez visiter le site AGF.com/Volatilite. Vous y trouverez des articles et des vidéos à propos de la conjoncture, de même que des explications et des conseils sur la façon de gérer au quotidien les effets de la volatilité.


 

Les commentaires contenus dans cet article sont fournis à titre de renseignements d’ordre général. Ils ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement ou d’impôt. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent influer sur les décisions de placement découlant de l’utilisation ou prises sur la foi des renseignements contenus dans cet article.

Le contenu de ce site Web est présenté à des fins d’information générale et d’éducation. Il n’est pas destiné à procurer des conseils personnalisés, notamment en matière d’investissement, de finance, de droit, de comptabilité, d’impôt ou de tout autre sujet. Veuillez consulter votre propre conseiller spécialisé en ce qui concerne votre situation personnelle.

La Société de Gestion AGF Limitée (AGF), un émetteur assujetti au Canada, est une société indépendante formée de sociétés en propriété exclusive de gestion d’actifs diversifiés à l’échelle mondiale. Les filiales de gestion de placements d’AGF sont Placements AGF Inc. (PAGFI), AGF Investments America Inc. (AGFA), Gestion de placements Highstreet (Highstreet), AGF Investments LLC (anciennement, FFCM LLC) (AGFUS), AGF International Advisors Company Limited (AGFIA), Doherty & Associate Ltd. (Doherty) et Cypress Capital Management Ltd. (CCM). PAGFI, Highstreet, Doherty et CCM sont inscrites à titre de gestionnaires de portefeuille auprès de diverses commissions des valeurs mobilières canadiennes, de même qu’auprès d’autres organismes canadiens. AGFA et AGFUS sont inscrites aux États-Unis à titre de conseillers en placement. AGFIA est réglementée par la Central Bank of Ireland et est inscrite auprès de l’Australian Securities & Investments Commission. Les filiales de gestion de placement d’AGF gèrent plusieurs mandats comprenant des actions, des titres à revenu fixe et des éléments d’actif équilibrés.

MD Le logo « AGF » et « Choix judicieux » sont des marques déposées de La Société de Gestion AGF Limitée et sont utilisés aux termes de licences.

Notre site Web utilise des témoins (cookies) afin de pouvoir vous procurer la meilleure expérience qui soit. Veuillez accepter les témoins ou modifier vos paramètres.