Cinq décisions financières pour les investisseurs dans la quarantaine

Par : Choix judicieux • le 17 octobre 2017 • Finances personnelles

En tant que « génération sandwich », pouvez-vous gérer vos diverses obligations financières?

Pour les personnes dans la quarantaine, la vie peut représenter une source interminable d’obligations : responsabilités professionnelles, gestion de l’horaire chargé des enfants, soins de parents âgés, gestion des dépenses et, après cela, s’il leur reste un peu de temps, songer à prendre soin de leur propre santé et bien-être. Il est facile de se sentir tiraillé dans tous les sens possibles.

Il n’est donc pas étonnant que pour les gens dans la quarantaine, les questions financières peuvent glisser au bas de la liste. Voici quelques conseils simples qui vous aideront à garder vos finances en règle :

  1. Remboursez vos dettes. Que ce soit des dettes de cartes de crédit, un prêt automobile ou une ligne de crédit, plus tôt vous réduirez vos dettes, plus tôt vous pourrez commencer à épargner pour la retraite ou d'autres objectifs à long terme.
  1. Établissez un régime enregistré d’épargne-études (REEE). Bien que le plus tôt soit le mieux, toute cotisation à un REEE profitera à vos enfants. Le REEE représente un moyen fiscalement avantageux d'épargner en vue des études postsecondaires de votre enfant. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier de subventions gouvernementales supplémentaires en établissant un tel régime.
  1. Établissez un fonds d’urgence. Constituez-vous une réserve d'argent dans le cadre de votre budget financier global afin de couvrir des dépenses comme des réparations d'urgence et des achats non planifiés, mais nécessaires, ou pour préserver la stabilité financière en cas de perte d'emploi.
  1. Examinez les besoins changeants de vos parents. Avec l'âge, vos parents pourraient avoir besoin d'aide avec leur planification successorale et d'autres aspects de la gestion financière (par exemple, procuration, paiement de factures). Des préoccupations liées à la santé, comme l'assurance-maladie, et les rénovations domiciliaires liées à la mobilité peuvent également faire surface. Ces coûts supplémentaires peuvent exercer des contraintes financières difficiles si vous n'êtes pas préparé.
  1. Consultez un conseiller financier. Votre conseiller vous aidera à établir un plan financier et à élaborer un portefeuille d'investissement pouvant générer la croissance dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs financiers.

Liste de vérification : Choses à faire

  • Maximisez les cotisations REEE
  • Assurez-vous que vos cotisations REER sont sur la bonne voie
  • Réexaminez vos besoins en assurances
  • Remboursez vos dettes
  • Établissez un fonds d’urgence
  • Discutez de finances avec vos parents

1 Source : CIRANO, The Value of Advice Report, 2012

Le contenu est publié à titre d’information seulement. Il n’est pas destiné à procurer des conseils personnalisés concernant notamment, mais sans s’y limiter, des conseils en matière d’investissement, de finance, de droit, de comptabilité ou d’impôt. Veuillez consulter votre conseiller spécialisé au sujet de votre situation personnelle.